« Objets en réflexion(s) »-Programme de la Journée Jeunes Chercheurs du 3 mai 2017

Vous trouverez ci-joint le programme de notre journée Jeunes Chercheurs annuelle consacrée aux objets et à l’appréhension de la matérialité dans les sciences humaines et sociales. Elle vient clore un cycle d’ateliers doctoraux dédié à ces mêmes questions.

Programme_objets_en_réflexion_3_mai_2017

Appel à communication, journées d’études du 3 mai 2017. Les objets comme objet d’études. Comment appréhender la matérialité en sciences humaines et sociales

Appel à communication

Journée « jeunes chercheurs TELEMMe » du 3 mai 2017

Les objets comme objet d’étude.

Comment appréhender la matérialité en sciences humaines et sociales ?

 

Parmi les tournants épistémologiques qui ont traversé les sciences humaines et sociales, le « material turn » a reçu, depuis les années 1980, un écho particulièrement vif au sein de nombreuses disciplines. Qu’il s’agisse des réflexions autour du concept de « sémiophore » (POMIAN, 1987), des études sur la culture matérielle (ROCHE, 1997), ou encore des « visual studies » où les artefacts sont envisagés comme porteurs de significations, toutes suggèrent de dépasser l’apparente banalité des choses du quotidien. Continuer la lecture de Appel à communication, journées d’études du 3 mai 2017. Les objets comme objet d’études. Comment appréhender la matérialité en sciences humaines et sociales

Compte-rendu atelier jeunes chercheurs n°3 (27/01/2017).

Le troisième atelier doctoral des jeunes chercheurs TELEMME s’est tenu le vendredi 27 janvier 2017 de 14h à 16h.

Il a été pour nous l’occasion d’approfondir notre réflexion sur la place des objets dans les recherches en sciences humaines et sociales notamment à travers les présentations de Sergi SANCHO et d’Alexandre MAHUE. Après avoir évoqué l’échéancier de nos ateliers dans l’optique de rédiger l’appel à communication lors du quatrième atelier, Sergi SANCHO a donc proposé une réflexion sur les processus de « choséification » ou de « réification » (du latin res (le bien, la chose, l’objet) qui traduisent finalement une personnification des objets et des choses afin de les rendre plus concrets par le biais de caractéristiques humaines. Par la suite, Sergi est revenu sur la place conférée aux objets notamment dans les théories féministes et marxistes. Continuer la lecture de Compte-rendu atelier jeunes chercheurs n°3 (27/01/2017).

Compte rendu du deuxième atelier, 12 décembre 2016

Le deuxième atelier doctoral des jeunes chercheurs du laboratoire TELEMMe s’est déroulé lundi 12 décembre 2016, de 13h30 à 15h30.

Cette séance était consacrée à une réflexion épistémologique sur le sujet choisi, les objets comme objet d’étude, ou comment appréhender la matérialité dans les sciences humaines et sociales. Durant cette séance, nous avons tenté de définir la notion d’objet, mais aussi de chose, au regard de différentes sciences sociales. Trois entrées ont été proposées pour penser ces notions  Continuer la lecture de Compte rendu du deuxième atelier, 12 décembre 2016

La culture matérielle en histoire moderne. Entre approches anciennes et nouvelles perspectives

Atelier doctoral jeunes chercheurs TELEMME n°1

La culture matérielle en histoire moderne: Entres approches anciennes et nouvelles perspectives

 

Claire Boër

La culture matérielle : essai de définition

Définie dans les années 1920 comme « l’ensemble des formes acquises de comportements dans les sociétés humaines » par l’anthropologue Marcel Mauss (Mauss, 2007 [1ère édition 1923-1924]), la culture englobe les gestes, les croyances, les rituels, savoir-faire, visions du monde, sentiments et perceptions des individus qui composent les sociétés. De cette première notion découle celle de « culture matérielle », à laquelle plusieurs définitions sont attachées. La culture matérielle peut d’abord être définie comme « l’ensemble des objets fabriqués par l’homme et appréhendés sous un angle social et culturel » (Julien, Rosselin, 2005, p.1). La culture matérielle n’est pas figée et évolue selon les époques et les contextes. Continuer la lecture de La culture matérielle en histoire moderne. Entre approches anciennes et nouvelles perspectives

Compte-rendu de lecture « The Materiality of Everyday Life » (OVERHOLTZER, ROBIN, 2015).

Cet article s’inscrit dans la recherche concomitante en anthropologie et en archéologie. A travers lui, les auteurs ont l’ambition de présenter la convergence entre les théories qui relèvent de la « matérialité » d’une part et celles de la « vie quotidienne » d’autre part. Continuer la lecture de Compte-rendu de lecture « The Materiality of Everyday Life » (OVERHOLTZER, ROBIN, 2015).

Marion BRETEAU, De l’économie du mariage et des moralités à Mascate – Oman

Rite de passage par excellence et temps d’exposition de soi, les fêtes de mariage au Sultanat d’Oman sont un phénomène qui met en branle un ensemble d’enjeux sociaux déterminants. A l’appui d’exemples concrets issus d’une enquête de terrain ethnographique durant l’année 2015, l’objectif de réflexion est d’explorer la notion d’économie dans une perspective anthropologique. En ces termes, sont compris les processus de production et de circulation de la moralité, du symbolique mais aussi de la dimension subjective et individuelle de l’expérience sociale.
Continuer la lecture de Marion BRETEAU, De l’économie du mariage et des moralités à Mascate – Oman