Archives de catégorie : L’espace au coeur des sciences sociales. Théorie et cas d’études- 27 mai 2015

Appel à communication – Quelle place pour l’économie dans les sciences humaines et sociales?

Appel à communication

Journée d’étude des Jeunes Chercheurs du laboratoire Telemme – UMR 7303. Aix-Marseille Université / CNRS

Mardi 26 avril 2016

Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme

Aix-en-Provence

Quelle place pour l’économie dans les sciences humaines et sociales ?

En 2013, Thomas Piketty publie Le Capital au XXIsiècle. L’analyse des inégalités de répartitions de richesse menée par cet économiste provoque de nombreuses réactions tant dans sa réception auprès du public que chez les chercheurs en sciences sociales et en économie. Cet ouvrage revient sur la relation ambiguë existant entre les sciences économiques et les sciences humaines et sociales. L’intérêt pour ce lien est partagé par des chercheurs issus de disciplines différentes. En témoignent des publications récentes, comme l’article de l’historien Guillaume Calafat, écrit avec l’économiste Éric Monnet, publié dans La vie des idées (janvier 2016), ceux de l’historien Jean Yves Grenier et du sociologue Alexis Spire, dans le dossier thématique de la revue des Annales, Histoire et Sciences Sociales (2015, n°70/1), ou encore les articles des géographes Paul Claval et Georges Benko dans le dossier thématique des Annales de Géographie (2008/6, n°664). Continuer la lecture de Appel à communication – Quelle place pour l’économie dans les sciences humaines et sociales?

L’hôpital de peste pendant l’épidémie marseillaise de 1720-1722 : espace de soins ou espace de réclusion ? – Fleur BEAUVIEUX

L’hôpital de peste pendant l’épidémie marseillaise de 1720-1722 : espace de soins ou espace de réclusion ?

Par Fleur BEAUVIEUX, doctorante en histoire moderne, Centre Norbert Elias/EHESS, sous la direction de Jean BOUTIER.

Pendant la dernière grande épidémie qui ravagea Marseille en 1720-1722, les autorités durent gérer le nombre croissant de pestiférés qui envahirent la cité. Pour cela, un réseau d’hôpitaux de peste et de maisons de convalescence est mis en place, ces différents lieux d’accueil étant répartis tant dans les différents quartiers de l’espace urbain que dans la campagne environnante. Bâtis sur le modèle du lazaret, qui existait dans les sociétés d’Ancien Régime pour prévenir de telles catastrophes, les lieux réquisitionnés pendant l’épidémie de 1720 sont divers et variés. Continuer la lecture de L’hôpital de peste pendant l’épidémie marseillaise de 1720-1722 : espace de soins ou espace de réclusion ? – Fleur BEAUVIEUX

Le cours d’eau comme espace d’expression des conflits et des intérêts industriels et agricoles en Méditerranée: le cas du Jarret à Marseille au XIXe siècle – Nicolas MAUGHAN

Le cours d’eau comme espace d’expression des conflits et des intérêts industriels et agricoles en Méditerranée: le cas du Jarret à Marseille au XIXe siècle

Par Nicolas MAUGHAN – Doctorant en histoire de l’environnement/géographie (5e année), sous la direction d’Éric FAURE, Aix-Marseille Université.

À toutes les époques, l’usage des milieux aquatiques, le partage des ressources en eau et la gestion des diverses nuisances engendrées ont fait l’objet de conflits entre les différents groupes sociaux, communautés ou corporations et ce souvent de manière encore plus prégnante dans les zones urbaines. Conflits amplifiés en régions méditerranéennes par un manque d’eau chronique durant la période estivale dû à des conditions hydro-climatiques contraignantes.

Continuer la lecture de Le cours d’eau comme espace d’expression des conflits et des intérêts industriels et agricoles en Méditerranée: le cas du Jarret à Marseille au XIXe siècle – Nicolas MAUGHAN

Les Pennes/Septèmes aux XVIIe et XVIIIe siècles: un territoire frontalier aux portes de Marseille? – Anthony SUBI

Les Pennes/Septèmes aux XVIIe et XVIIIe siècles: un territoire frontalier aux portes de Marseille?

Par Anthony SUBI, titulaire d’un Master 2 recherches en sciences historiques sous la direction de Gilbert BUTI.
Sous l’Ancien Régime, Marseille souffrait de ce que Charles Carrière a nommé un « complexe d’insularité ». La cité, tournée vers la mer et séparée de la Provence intérieure par sa barrière de hautes collines paraissait détachée de son arrière-pays le plus immédiat. Cette séparation se lisait également au niveau politique et juridique depuis les Chapitres de Paix de 1257, qui lui octroyèrent des privilèges importants au sein du comté de Provence, puis du Royaume de France. L’« isolement » fut encore accentué quand, en 1669, Colbert en fit un port-franc, seul habilité à commercer avec le Levant.
Continuer la lecture de Les Pennes/Septèmes aux XVIIe et XVIIIe siècles: un territoire frontalier aux portes de Marseille? – Anthony SUBI

Habitat non-réglementaire de Damas : enjeux et intervention publique- Mouayad KANAAN

Habitat non-réglementaire de Damas : enjeux et intervention publique

Par Mouayad KANAAN – Docteur en géographie et aménagement. Titulaire d’une thèse intitulée « Les quartiers non réglementaires de l’agglomération de Damas: entre les projets urbains et les initiatives des habitants » soutenue en novembre 2014 à l’Université Lyon III.

La ville de Damas est entourée de zones non-réglementaires qui ne cessent pas de se développer. Ces zones sont construites illégalement sur des terrains agricoles et publics non constructibles. Dès leur apparition dans les 1950, les pouvoirs publics ont réagi de diverses façons à l’égard de l’habitat non-réglementaire ; mais leurs politiques urbaines ont été contradictoires. Elles ont d’abord adopté une politique dure vis-à-vis de cet habitat en essayant de l’éradiquer. Pourtant, dans les années suivantes, cet habitat est devenu un facteur non négligeable de la production de logements dans l’agglomération de Damas. Dans les années 2000, la proportion des logements non-réglementaires à Damas se situe entre 40 et 50 % des logements. Dans le secteur de la construction, l’habitat non-réglementaire représente donc une composante essentielle du développement urbain. En 2004, 1 300 000 habitants, soit environ 40 % de la population de cette agglomération, qui en comptait    3 000 000, résidaient dans ces zones.
Continuer la lecture de Habitat non-réglementaire de Damas : enjeux et intervention publique- Mouayad KANAAN

Journée Jeunes Chercheurs : L’espace au cœur des sciences sociales, Théorie et cas d’études

Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue de la prochaine journée d’études jeunes chercheurs TELEMME, intitulée « L’espace au cœur des sciences sociales, Théorie et cas d’études ». Celle-ci se déroulera le mercredi 27 mai de 9h à 17h, salle Duby, à la MMSH

Vous trouverez le programme ci-dessous:

journée jeunes chercheurs telemme 2015

Programme journée jeunes chercheurs

Nous vous invitons à venir nombreux à cette journée!

Les jeunes chercheurs TELEMME.

 

Crédits photographiques: Beyrouth, 2013, cliché Assaf Dahdah