Penser le temps en sciences humaines et sociales – Journée Jeunes chercheurs·euses TELEMMe (14 mai 2019)

Le concept peut paraître trivial. On le côtoie quotidiennement dans des contextes aussi éloignés que le temps de travail ou le temps de cuisson. Dans nos disciplines, quelles qu’elles soient, on le rencontre par l’intermédiaire d’un champ lexical qui y a trait : durées, périodes, rythmes, cycles, événements et bien d’autres. Mais de quoi parle-t-on, au juste, quand on aborde le temps ? Qu’étudie-t-on à travers les termes liés à la temporalité ? Comment s’approprier ces acceptions plurielles ? Mu·e·s par la volonté de croiser la diversité des regards autour de thématiques transversales, les jeunes chercheurs·euses du laboratoire TELEMMe ont fait le choix de questionner ces notions, en leur consacrant une journée d’études où l’idée de « temporalités plurielles » sera privilégiée.

Journée d’études organisée par Fabien BARTOLOTTI, Camille CAPAROS, Lucie CHOPARD, Zoë DUBUS, Romain FACCHINI, Béatrice HERMITTE, Soizic MORIN, Polina PALASH, Emmanuel PORTE, Mathilde VIGNAU (TELEMMe, Aix-Marseille Université-CNRS).

Remerciements à Morgane CHASSIGNOLLE, doctorante en neurosciences, AMU-CNRS, UMR 7291 LNC

9h – Ouverture

Anne MONTENACH Professeure d’histoire moderne, AMU, Directrice adjointe de l’UMR 7303 TELEMMe, AMU-CNRS

9h15 – Introduction

Romain FACCHINI Doctorant en histoire moderne, AMU-CNRS, UMR 7303 TELEMMe

Mathilde VIGNAU Doctorante en géographie, AMU-CNRS, UMR 7303 TELEMMe

Modération des sessions 1 et 2 :

Thomas GLESENER Maître de conférences en histoire moderne, AMU, UMR 7303 TELEMMe, AMU-CNRS

9h30 – Session 1 : Relire l’événement

Les sciences sociales déterministes face au défi de l’événement : un enjeu de crédibilité scientifique

Victor COLLARD
Doctorant en sociologie,
Centre européen de sociologie et de science politique de l’EHESS

La culture politique des députés sociaux-démocrates allemands durant les « années 1968 » : l’élaboration d’une politique à l’aune de modèles et de contre-modèles issus du xxe siècle (1967-1969)

Nicolas BATTEUX
Doctorant en civilisation allemande, Sorbonne Université, UMR 8138 SIRICE

Discussion :

Fabien BARTOLOTTI Doctorant en histoire contemporaine, AMU-CNRS, TELEMMe

Zoë DUBUS Doctorante en histoire contemporaine, AMU-CNRS, TELEMMe

11h – Session 2 : Temps et médias

Les enjeux politiques de la remise en ordre du temps. L’exemple du Mercure François

Virginie CERDEIRA
Docteure en histoire moderne, AMU-CNRS, TELEMMe

Temps, histoire et jeu vidéo : les distorsions et les registres temporels dans un média vidéoludique

Thomas FACCHINI
Titulaire d’un master en histoire contemporaine, AMU

Discussion :

Camille CAPAROS Doctorante en histoire moderne, AMU-CNRS, TELEMMe

Béatrice HERMITTE Doctorante en histoire de l’art contemporain, AMU-CNRS, TELEMMe

Modération des sessions 3 et 4 :

Jérémie FOA Maître de conférences en histoire moderne, AMU, UMR 7303 TELEMMe, AMU-CNRS

14h – Session 3 : Temps et expressions artistiques

Appréhender le futur sur la voussure interne du portail de Saint-Denis : une construction au présent

Élise VERNEREY
Doctorante en histoire de l’art médiéval, Université de Poitiers, UMR 7302 CESCM

Victor Serge : quand la durée bergsonienne cohabite avec la temporalité révolutionnaire

Éva RÉTHORÉ
Doctorante en littérature, Université de Lille, EA 1061 ALITHILA

Discussion :

Lucie CHOPARD Doctorante en histoire de l’art contemporain, AMU-CNRS, TELEMMe

Soizic MORIN Doctorante en histoire contemporaine, AMU-CNRS, TELEMMe

15h30 – Session 4 : Temps et espaces

Le temps de l’aménagement urbain durable à l’épreuve de la perception du citadin : une donnée compatible avec l’espace vécu ?

Stéphanie LOTZ-COLL
Docteure et chercheuse associée au Lab’Urba, École d’urbanisme de Paris

Le temps de déplacement : de la temporalité effective à la temporalité subjective de la mobilité

Juliana GONZÁLEZ
Doctorante au sein du programme d’architecture et sciences de la ville EDAR, Laboratoire de sociologie urbaine, École polytechnique fédérale de Lausanne

Discussion :

Mathilde VIGNAU Doctorante en géographie, AMU-CNRS, TELEMMe

16h45 – Conclusion

Emmanuel PORTE
Doctorant en histoire moderne, AMU-CNRS, TELEMMe



Citer ce billet
administrateur (2019, 24 avril). Penser le temps en sciences humaines et sociales – Journée Jeunes chercheurs·euses TELEMMe (14 mai 2019). Jeunes Chercheurs·euses TELEMMe. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qkuf