Résumé communication JE 2021 “Le(s) conflit(s) en SHS” : Kelly Redouté, “La gouvernance rurale à l’épreuve des conflits. L’exemple du conflit foncier de Chocholá (Mexique)”

En s’inscrivant dans le courant de la géographie des conflits, cette communication propose d’interroger la productivité territoriale d’un conflit qui affecte le village de Chocholá, au sud-est du Mexique. Ce conflit a explosé en 2012 consécutivement à la vente d’une parcelle ejidale pour la construction d’une usine à chaux ; les transactions foncières au sein des ejidos étant formellement autorisées depuis 1992. À partir d’une lecture processuelle et relationnelle du conflit de Chocholá, l’analyse donne à voir la complexité et la multiformité des processus territoriaux enchevêtrés dans les dynamiques conflictuelles, en termes de construction identitaire et de négociation des normes qui encadrent le gouvernement des espaces ruraux mexicains, ainsi que les modalités d’articulation de ces différentes dimensions du concept de « territoire ». Influencés par la diffusion du discours autochtone, tout en faisant l’objet d’une traduction territoriale propre aux préoccupations locales, ces processus traduisent une tentative de territorialisation de l’action publique et d’enracinement local du droit par les acteurs locaux.

Kelly Redouté, doctorante en géographie, EHESS, UMR 8504 Géographie-cités


A propos Camille Caparos

Doctorante contractuelle en Histoire moderne au sein du laboratoire TELEMMe. Sujet de thèse : "Papiers de famille et écriture féminine dans la noblesse méridionale (XVIIe-XVIIIe s.)".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.