Premier atelier jeunes chercheurs 2014-2015: le tournant spatial

Le premier Atelier des journées « jeunes chercheurs » s’est déroulé le jeudi 20 novembre de 14h à 17h.

Cette séance introductive, qui a donné lieu à de fructueux échanges entre les participants, a été consacrée à la présentation du thème choisi, le spatial turn, ou tournant spatial, réflexion faite à partir de l’espace et qui enrichit depuis quelques décennies les questions épistémologiques des sciences sociales. Julien PUGET, doctorant en historien, et Assaf DAHDAH, doctorant en géographie, ont proposé une introduction à ces questions, confrontées aux domaines de l’histoire et de la géographie. Ces réflexions introductives se sont appuyées sur des articles auxquels les participants ont eu accès au préalable.

La réflexion autour du Tournant spatial nous a parue riche et utile, en ce qu’elle concerne de nombreuses disciplines des sciences sociales, et de nombreux chercheurs mobilisant la notion « d’espace » dans leur recherche.

Les historiens, sociologues ou anthropologues mobilisent aujourd’hui le vocable des géographes afin d’instaurer une dimension spatiale à l’étude du temps et des sociétés.  Pour les géographes le tournant spatial est parfois une nouvelle façon de penser leur discipline. Il nous semble dès lors important d’organiser notre réflexion autour de ces concepts, employés par tous, mais qui répondent à des définitions ne faisant pas toujours consensus, parfois trop rapides, peu précises ou contradictoires.

L’espace, le lieu et le territoire sont autant de notions qui méritent d’être débattues, pour que les termes employés revêtent du sens dans nos disciplines. C’est à partir de ce constat que les participants du premier atelier ont décidé de travailler lors des prochaines séances, pendant lesquelles l’emploi de ces mots sera repensé pour enrichir nos réflexions sur nos propres recherches.

La prochaine séance est fixée au 27 janvier de 14h à 16h, en salle 211 à la MMSH. Elle suivra la même formule: les intervenants s’appuieront sur un article envoyé au préalable à ceux qui voudraient participer à l’atelier, pour en proposer une analyse et ainsi nourrir nos discussions autour de ces concepts que nous employons tous, historiens, sociologues, historiens de l’art, comme géographes. En attendant cette prochaine rencontre qui devrait se dérouler vers la fin du mois de janvier, vous trouverez dans les articles suivants (aussi publiés dans la catégorie « ateliers doctoraux ») les résumés des présentations de Julien PUGET et d’Assaf DAHDAH. Bonne lecture !

Solène Rivoal, Virginie Cerdeira et Claire Boër pour les jeunes chercheurs.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.